Etape 20 – Cabanon, une petite tente française qui a du chien

Show room de l'entreprise Cabanon, dans la zone industrielle de Dunkerque

Cap sur le Ch’ nord ! Nous visitons la Manufacture de Tentes Cabanon (MTC) à Dunkerque. Pour moi Sophie, ces tentes m’évoquent les camps d’été scouts de mon enfance. Avec ma patrouille, nous dormions en tentes Cabanon. Je me souviens de l’épaisse toile de coton beige, du bruit mat de la grosse fermeture-éclair, de chaussettes séchant sur la faîtière, des chutes répétées à cause des cordes du double-toit…

En plus de fabriquer les traditionnelles tentes et marabouts de groupes, MTC produit aujourd’hui des tentes familiales haut-de-gamme, des caravanes pliantes, des structures de toile et de plastique pour l’événementiel, des hébergements pour le camping insolite, des tentes chic et choc avec terrasse, poêle à bois et lits superposés, etc. Cabanon se positionne sur un marché premium. Ce qui fait la force de ses tentes, c’est leur qualité: étanches, respirantes, solides, imperméables et imputrescibles. Un savoir-faire traditionnel hérité de 55 années d’expertise. 

L’entreprise fait également dans le camping high-tech: l’isolation thermique des tentes est optimisée, le toit peut être équipé de panneaux solaires et sur certains modèles, il est possible d’installer une salle de bain…

L’entreprise transforme chaque année 400 000 mètres carrés de tissus. 

La matière principale, la toile de coton brut tissé, provient d’Asie. Elle est teinte et traitée par un sous-traitant français avant d’être envoyée à Cabanon. Le polycoton, le polyester ou le polyéthylène sont aussi utilisés. Les tubes métalliques bruts formant l’armature des tentes viennent d’Italie, sont traités en Belgique puis usinés par les soudeurs de l’usine de Dunkerque. Les salariés de Cabanon assurent en interne le design des tentes, le découpage et la piqûre du tissu, l’usinage des piquets et des autres accessoires métalliques, l’assemblage du tout, le pliage, l’expédition et parfois même l’installation des tentes dans les campings. 

En tout, la manufacture produit chaque année près de 5000 tentes.

En 2013, la Manufacture de Tentes Cabanon a réalisé 6,5 millions d’euros de chiffre d’affaires dont 30% à l’étranger, principalement en Europe et en Amérique du Nord et bientôt… en Chine. Le partenaire principal et ancien propriétaire de Cabanon, le groupe Huttopia, est en train d’implanter le tout premier camping chinois, dans la région du Sichuan. Naturellement, ce sont les tentes Cabanon qui y seront installées. 

Aujourd’hui, MTC est le dernier fabricant français de tentes et est détenu par un entrepreneur Belge. Si elle affiche avec fierté cette particularité, Pierre Cerulus, PDG depuis 2012, manie le made in France avec prudence. « Contrairement au luxe ou à la gastronomie, la tente française n’est pas mondialement réputée. Nous ne pouvons donc pas « survendre » le Fabriqué Français pour nos produits à l’étranger. D’ailleurs, je préfère parler de fabrication européenne, symbole de qualité et de respect de l’environnement que de fabrication française. Moi même, je me sens plus Européen que Belge… Enfin, n’oublions pas que si Arnaud Montebourg passe bien en France, ce n’est pas vraiment le cas en Angleterre où nous vendons beaucoup de nos produits. Il ne faut pas être trop chauvin. Nous, les Belges, n’avons pas l’habitude de souffler dans nos trompettes. » 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *